Haras national de Rhénanie-du-Nord-Westphalie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le haras national de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, ou haras de Warendorf, est un haras national allemand, fondé en 1826 près de Warendorf par l'administration prussienne1, dans l'objectif d'améliorer les chevaux localement2. Sa gestion échoit au land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie après 19451. Il est spécialisé dans l'élevage des races du Westphalien, du trait de Rhénanie, et du Pur-sang1. Les étalons issus de Warendorf sont identifiés par l'affixe « NRW »1.

Histoiremodifier | modifier le code

Dès 1815, les éleveurs de Rhénanie et Westphalie demandèrent aux autorités qu'un haras soit mis à leur disposition dans leur province. Ce n'est cependant qu'en 1826 que le haras fut créé à proximité de Warendorf, bien que Berlin ait donné son accord dès 1816. Il s'ouvrit avec 13 étalons en provenance de Prusse orientale, mais leur nombre augmenta rapidement3.

En 1839, après la création du haras de Wickrath destinée à la seule Rhénanie, Warendorf resta compétent pour la Westphalie. Il est alors orienté vers la production de chevaux pour l'agricultures, oldenbourgs, frisons et anglo-normands notamment. Entre les deux guerre mondiales, sa réputation s'affirme grâce à ses chevaux qualiteux, courts et puissants3.

A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le haras est administré par le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, sous la compétence du ministère de l'Environnement et de l'agriculture. Il continue alors à produire des chevaux de trait, dont certains subsistent pour fournir des chevaux lourds pouvant effectuer du débardage3.

Le haras aujourd'huimodifier | modifier le code

Le haras abrite un élevage dont sont issus certains des meilleurs produits allemands qui s'illustrèrent dans les différentes disciplines olympiques au plus haut niveau. Rembrandt, champion olympique de dressage en 1988, Mc'Lain, champion du monde en 1986, Allerich, champion olympique en 1984, Bonfire, champion du monde de dressage en 1982, figurent parmi eux3.

Les chevaux du haras se caractérisent par leur grande taille, leur taille moyenne étant de 1,68m.

Depuis 1968, le haras abrite une école d'équitation qui forme des enseignants et des vétérinaires spécialisés3.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. a b c et d (en) « The Northrhine - Westphalian State Stud » (consulté le 21 décembre 2018).
  2. (en) Valerie Porter, Lawrence Alderson, Stephen J.G. Hall et Dan Phillip Sponenberg, Mason's World Encyclopedia of Livestock Breeds and Breeding, CAB International, , 6e éd., 1 107  p. (ISBN 1-84593-466-0, OCLC 948839453), p. 513Voir et modifier les données sur Wikidata.
  3. a b c d et e André Champsaur, Le guide de l'art équestre en Europe, Lyon, La Manufacture, 4ème trimestre 1993, 214 p. (ISBN 9-782737-703324), page 165

Bibliographiemodifier | modifier le code

  • [Dossenbach, Dossenbach et Köhler 1978] (en) Monique Dossenbach, Hans D. Dossenbach et Hans Joachim Köhler, Great stud-farms of the world, Morrow, , 288 p.