Jean Delaneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean Delaneau
Fonctions
Sénateur d'Indre-et-Loire
Élection 25 septembre 1983
Réélection 27 septembre 1992
Député de la 2e circonscription d'Indre-et-Loire
Président du Conseil régional du Centre
Prédécesseur Pierre Sudreau
Successeur Daniel Bernardet
Président du Conseil général d'Indre-et-Loire
Prédécesseur André-Georges Voisin
Successeur Marc Pommereau
Maire de Château-Renault
Successeur Michel Cosnier
Maire d'Autrèche
Successeur Francis Billault
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Saint-Marcel (Indre)
Date de décès (à 85 ans)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique UDF
PR
DL
Profession Chirurgien

Jean Delaneau né le à Saint-Marcel (Indre) et mort le 1 est un chirurgien et un homme politique français.

Biographiemodifier | modifier le code

Jean Delaneau exerce la profession de chirurgien à Tours puis à Château-Renault.

Il est élu conseiller général du canton de Château-Renault en 1970 puis réélu consécutivement jusqu'en 2001 ; il est président du conseil général d'Indre-et-Loire de 1992 à 2001. Maire de Château-Renault de 1967 à 2001, puis d'Autrèche de 2001 à 2008, il est également président du conseil régional du Centre de 1979 à 1983.

Le , il entre à l'Assemblée nationale comme député de la 2e circonscription d'Indre-et-Loire suite au décès de Pierre Lepage, dont il était le suppléant, et y demeure jusqu'en 1981. Devenu sénateur en 1983, il est réélu en 1992 et siège jusqu'en 2001. En octobre 1998, il est élu président de la commission des affaires sociales du Sénat.

En avril 1999, il est mis en examen par le juge d'instruction Xavier Rolland pour faux et usage de faux, et complicité de détournement de fonds publics, dans le cadre d'une affaire qui implique cinq hauts fonctionnaires de l'assemblée départementale d'Indre-et-Loire. Les motifs de mise en examen d'une particulière gravité s'effondrent au fur et à mesure de l'instruction. À l'audience du , le tribunal correctionnel annule l'ordonnance de renvoi du juge d'instruction. Le tribunal de grande instance relaxe Jean Delaneau de tous les chefs d'accusation portés contre lui dans un jugement du . Le parquet décide de ne pas faire appel.

Synthèse des fonctions et des mandatsmodifier | modifier le code

Mandats locauxmodifier | modifier le code

Mandats parlementairesmodifier | modifier le code

Autres fonctionsmodifier | modifier le code

  • Président de l'Association des maires d'Indre-et-Loire (1995-2008).
  • Président d'honneur de l'Association nationale France-Canada (1996-2001).
  • Membre titulaire de l'Académie des sciences d'outre-mer (2010-2018).

Distinctionmodifier | modifier le code

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. francebleu.fr, consulté le 11 octobre 2018.

Voir aussimodifier | modifier le code

Articles connexesmodifier | modifier le code

Liens externesmodifier | modifier le code