Robert Ghanem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Robert Ghanem
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Q61695272
-
Membre du parlement libanais
-
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
روبير إسكندر غانمVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Autres informations
Religion
Parti politique

Robert Iskandar Ghanem (روبير إسكندر غانم), né à Saghbine dans la Békaa Ouest le et mort le dans le district de Baabda, est un homme politique libanais.

Biographiemodifier | modifier le code

Avocat diplômé de l’université Saint-Joseph1 de Beyrouth, il est marié à la journaliste francophone Viviane Haddad depuis le 23 janvier 1975 et père de deux enfants2.

En 1992, il brise la directive de boycott des élections législatives émise par l’essentiel des personnalités et partis chrétiens et est élu député maronite de la circonscription de Rachaya – Békaa Ouest.

En 1995, il devient ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports au sein du gouvernement de Rafiq Hariri. En 1996, il perd les élections législatives, mais quelques mois plus tard, le Conseil Constitutionnel invalide l’élection de son rival et il retrouve son siège.

Réélu en 2000, il déclare en 2004 sa candidature à l’élection présidentielle et son refus de la reconduction du mandat du Président Émile Lahoud. Mais Rafiq Hariri, dont il est proche, le convainc de retirer sa candidature et d’accepter de voter l’amendement constitutionnel. Il brigue également la présidence de la république en 2007 pour succéder à Émile Lahoud mais se désistera en faveur de Michel Sleiman.

En 2005, il participe aux élections législatives sur la liste d’alliance entre les forces de l'Alliance du 14 Mars et le Mouvement Amal et conserve son poste de député. Membre du bloc du Courant du Futur dirigé par Saad Hariri, il est désigné dans la foulée président de la puissante commission parlementaire de l’Administration et de la Justice. Le 1er avril 2014, à l'initiative des travaux de cette commission, le parlement adopte le projet de loi relatifs aux « anciens loyers » abrogeant ainsi les décrets-lois n° 159 et 160 de 1992, dits des « anciens loyers », faisant craindre, à terme, l'expulsion de milliers de familles de leur logement3.

Il est également député au Parlement arabe.

Il est décédé le 10 février 20194.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. Université Saint-Joseph
  2. Cf. site personnel de R. Ghanem biographie.
  3. Cf. « Le Parlement adopte la loi sur la libéralisation des anciens loyers », L’Orient le Jour, Beyrouth, 2 avril 2014.
  4. « L'ancien député Robert Ghanem est décédé », sur lorientlejour.com,

Lien externemodifier | modifier le code