Wikipédia:Lumière sur

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Principe

Cette page est consacrée à l’organisation et à la maintenance du cadre Wikipédia:Lumière sur de la page d’accueil de Wikipédia. Celui-ci est rempli par l’appel de la page correspondante, dont le contenu est renouvelé quotidiennement de façon automatique.

Deux principes sont à retenir :

  • Les articles présentés dans les différents cadres sont ceux qui ont d’ores et déjà été promus aux labels « Articles de qualité » et « Bon article ».
  • Il convient d’éviter de mettre plus de 400 mots (200 mots chacun pour les Lumière sur paraissant en duo, typiquement pour les articles promus BA) dans les cadres afin de maintenir l’équilibre des colonnes sur la page d’accueil, où ces cadres sont transclus. Si nécessaire, ajoutez à la fin le code {{Clr}} afin d’éviter que l’éventuelle image ne déborde du cadre.

Aujourd’hui mercredi 22 août 2018

Atterrisseur Apollo 16 LM.

Lunar Lander est un jeu vidéo de simulation développé par Atari Inc. et sorti en sur borne d'arcade. Jouable en solo, il demande au joueur de poser un atterrisseur en toute sécurité sur la Lune. Le joueur consomme des points de carburants quand il fait pivoter l'engin ou qu'il utilise le moteur-fusée pour compenser la gravité. À chaque fois qu'il parvient à alunir, le joueur gagne des points en fonction de la qualité de sa manœuvre et de la difficulté du lieu où il s'est posé. Le jeu se relance après chaque alunissage réussi ou crash, un nouveau terrain est créé et ce, jusqu'à ce que le réservoir du module soit entièrement vidé. Les joueurs peuvent ajouter des pièces dans la machine pour acheter du carburant supplémentaire, ce qui permet théoriquement que la partie ne se termine jamais.

Le développement du jeu a commencé par la création d'un moteur graphique vectoriel par Atari, décidé à la suite de la sortie du jeu Space Wars par Cinematronics. Une fois celui-ci terminé, son concepteur, Howard Delman a proposé de créer un jeu de type Lunar Lander, un genre qui a connu de nombreuses déclinaisons textuelles dès 1969 et une première version proposant des graphismes en 1973 : Moonlander. Le jeu a été intégralement développé par Delman et le programmeur Rich Moore. Il s'agit du premier jeu vectoriel d'Atari et du premier jeu vidéo offrant plusieurs points de vue de caméra (la vue zoome quand le module approche de la surface de la Lune). La borne Lunar Lander s'est vendue à 4 830 exemplaires, un succès modéré interrompu par le succès fulgurant d'un autre jeu d'Atari, Asteroids, sorti en . Les 300 premières bornes d'Asteroids sont d'ailleurs des bornes portant les couleurs de son aîné. Lunar Lander est l'un des deux premiers jeux vidéo à avoir été enregistré au United States Copyright Office, la préexistence de concept similaire l'ayant empêché d'obtenir un brevet sur son game design. Le jeu a été réédité dans divers compilations, porté sur navigateur dans le cadre d'« Atari Arcade » et a servi de support à une installation artistique à la Science Gallery de Dublin.

Programme du mois

Mercredi 1er août 2018

L'Hôtel britannique à Spa, siège de l’Oberste Heeresleitung (OHL) en 1918, dernière année de la Première Guerre mondiale.

En 1918, plusieurs conférences réunissant les dirigeants du Reich, parfois en présence de représentants austro-hongrois, se tiennent à Spa en Belgique, siège de l’Oberste Heeresleitung (OHL), le commandement suprême de l'armée impériale allemande, depuis son installation dans la ville à la fin de l'. Gouvernementales, elles sont toutes présidées par l'empereur allemand Guillaume II, avec le concours du chancelier du Reich, et coprésidées par l'empereur-roi Charles Ier lorsqu'il est présent. Réunissant également des responsables ministériels et des militaires de haut rang, aussi bien du Reich que de la double monarchie, ces conférences sont supposées, selon le gouvernement impérial allemand, définir la politique menée par le Reich et ses alliés de la Quadruplice, notamment en effectuant un partage des conquêtes, par les armées des puissances centrales, en territoires à annexer par le Reich et la double monarchie, tout en définissant au sein de leurs conquêtes respectives les zones d'influence allemande et austro-hongroise.

Jeudi 2 août 2018

Le 25 novembre 1986 dans le Bureau ovale, le président américain Ronald Reagan rencontre (de gauche à droite) le secrétaire à la Défense Caspar Weinberger, le secrétaire d'État George P. Shultz, le Procureur général Edwin Meese et le Chef de cabinet de la Maison Blanche Donald Regan pour échanger sur l'affaire Iran-Contra.

L’affaire Iran-Contra ou Irangate est un scandale politico-militaire survenu aux États-Unis dans les années 1980. Plusieurs hauts responsables du gouvernement fédéral américain ont soutenu un trafic d'armes vers l'Iran, autorisant le transfert, partiel ou total, des sommes reçues aux Contras, malgré l'interdiction explicite du Congrès des États-Unis de financer ce groupe armé en lutte contre le pouvoir nicaraguayen. L'affaire est, depuis, voilée de secrets.

Elle trouve ses origines dans une opération visant à libérer sept otages détenus au Liban par le Hezbollah, un groupe paramilitaire relié aux Gardiens de la révolution iraniens. Après avoir expédié les armes à l'Iran, Israël aurait été payé pour ses services et réapprovisionné en armes, les États-Unis recevant les paiements iraniens. Pour leur part, les interlocuteurs iraniens s'engageraient à faire libérer les otages par tous les moyens à leur disposition. Toutefois, le lieutenant-colonel Oliver North, membre du National Security Council, revoit l'opération de façon à ce qu'une grande partie des paiements soient versés aux Contras, opposants violents au gouvernement socialiste du Nicaragua, que l'administration Reagan croit communiste, dans ce pays que les États-Unis considèrent dans leur zone d'influence.

La connaissance de l'affaire et le rôle exact du président Ronald Reagan, qui soutient la cause des Contras, demeurent incertains. Des notes manuscrites du secrétaire à la défense Caspar Weinberger permettent de conclure que Reagan a su qu'un projet de cette nature était en cours, ainsi que de la vente de missiles Hawk et TOW à des « éléments modérés » de l'Iran. Lorsque la vente d'armes est révélée en novembre 1986, Reagan apparaît à la télévision américaine et déclare qu'en effet, des armes ont été transférées, mais que les États-Unis n'ont pas échangé d'armes contre des otages. Les enquêtes sont ralenties ou bloquées parce que de nombreux documents ont été détruits ou cachés. Le , Ronald Reagan apparaît à nouveau à la télévision américaine et se déclare entièrement responsable.

Les enquêtes menées par le Congrès des États-Unis et la Commission Tower ne découvrent aucune preuve que le président a été au courant des opérations en cours. Quatorze membres de l'administration Reagan ont été accusés, dont Caspar Weinberger ; seulement onze été déclarés coupables et des peines ont été annulées sur appel. Les personnes condamnées ont plus tard reçu le pardon présidentiel de George H. W. Bush.

Vendredi 3 août 2018

Réplique du casque de Shorwell réalisée par Dave Roper (Ganderwick Creations).

Le casque de Shorwell est un casque anglo-saxon de la première moitié du VIe siècle découvert en 2004 à Shorwell, sur l'île de Wight.

Ce casque a été retrouvé dans la tombe d'un guerrier de haut rang avec d'autres objets de prestige, dont une épée. Réduit en plus de 400 morceaux, il est d'abord identifié comme un simple récipient en fer. Ce n'est qu'après sa reconstitution que sa véritable nature est dévoilée. Il est conservé au British Museum depuis 2006, mais pas exposé.

Parmi les six casques anglo-saxons connus, celui de Shorwell est le seul à ne pas relever de la catégorie des « casques à crête » nordiques ; il est en effet d'inspiration franque. C'est un objet fonctionnel et solide, conçu à partir de huit morceaux de fer rivetés ensemble et presque totalement dépourvu de décoration extérieure.

Samedi 4 août 2018

Méliphage à oreillons bleus.

Le Méliphage à oreillons bleus (Entomyzon cyanotis), unique représentant du genre Entomyzon, est une espèce de passereaux de la famille des Meliphagidae. Avec 29,5 cm de long, il est plutôt grand pour un méliphage. Il a un plumage caractéristique, avec des parties supérieures olive, des parties inférieures blanches et une tête et une gorge noires. Il possède une marque blanche sur l'arrière de la tête et un trait malaire également blanc à la base de son bec. Il est facilement reconnaissable par les taches bleues de peau déplumée qu'il a sur les joues lorsqu'il est adulte. Chez le jeune, cette marque est jaune. Les mâles et les femelles sont d'apparence semblable.

Le Méliphage à oreillons bleus vit sur les côtes nord et est de l'Australie ainsi qu'en Nouvelle-Guinée. On le rencontre dans les bois ouverts, les parcs, les jardins. Il est sédentaire dans une partie de son aire de répartition, et nomade par endroits, mais les déplacements de l'espèce n'ont jamais été étudiés avec précision. Son alimentation se compose essentiellement d'invertébrés, et est complémentée par des fruits et du nectar. Le Méliphage à oreillons bleus utilise souvent d'anciens nids de pomatostomes qu'il rénove et où la femelle pond et couve deux ou trois œufs.

On distingue trois sous-espèces. Seul représentant de son genre, il est fortement apparenté aux méliphages du genre Melithreptus. Il est considéré comme de « préoccupation mineure » par l'Union internationale pour la conservation de la nature.

Dimanche 5 août 2018

Page de titre de la première édition d'Emma.

Emma est un roman de la femme de lettres anglaise Jane Austen, publié anonymement (A Novel. By the author of Sense and Sensibility and Pride and Prejudice) en décembre 1815. C'est un roman de mœurs, qui, au travers de la description narquoise des tentatives de l'héroïne pour faire rencontrer aux célibataires de son entourage le conjoint idéal, peint avec humour la vie et les problèmes de la classe provinciale aisée sous la Régence. Emma est considérée par certains austeniens comme son œuvre la plus aboutie.

Considéré par sir Walter Scott comme annonciateur d'un nouveau genre de roman plus réaliste, Emma déconcerte tout d'abord ses contemporains par la description minutieuse d'une petite ville de province, où pas grand-chose n'arrive en dehors des événements de la vie quotidienne de la communauté.

Un autre aspect essentiel est celui du roman d'apprentissage, l'apprentissage de la vie par Emma elle-même, qui, malgré la vivacité de son esprit, peine tant à comprendre les sentiments des autres et les siens propres. D'autres aspects du roman, relevés plus tardivement, peuvent aussi surprendre, tels que son caractère de « roman policier sans meurtre », que seule une relecture approfondie permet d'apprécier pleinement.

Emma a fait l'objet de plusieurs traductions en français, dont la première à peine un an après sa publication en Angleterre. Après un « oubli » de cent ans, le roman est publié en feuilleton dans le Journal des débats en 1910 ; comme bien souvent dans les traductions françaises de Jane Austen, l'ironie et le « second degré » propres à l'auteur s'affadissent dans l'adaptation qui en est faite. L'œuvre a été depuis régulièrement éditée en français, dans des traductions-adaptations plus ou moins fidèles.

Lundi 6 août 2018

La Mort de Cléopâtre, de Reginald Arthur (1892).

Cléopâtre VII Philopator (en grec ancien : Κλεοπάτρα Θεὰ Φιλοπάτωρ / « Déesse qui aime son père »), puis Théa Néôteria Philopatris (en grec ancien : Θεὰ νεωτέρα Φιλοπάτριϛ / « Déesse nouvelle qui aime sa patrie »), est une reine d'Égypte antique de la dynastie des Ptolémées. D'origine macédonienne, elle est née vers 69 av. J.-C. et morte le

Elle règne sur l’Égypte entre -51 et -30 avec ses frères-époux Ptolémée XIII et Ptolémée XIV, puis au côté du général romain Marc Antoine. Elle est célèbre pour ses relations avec Jules César et Marc Antoine avec lesquels elle a eu plusieurs enfants. Prenant part à la guerre civile entre ce dernier et Octave, elle est vaincue à la bataille d'Actium en -31. La conquête de l’Égypte par les Romains marque la fin de l'époque hellénistique. Cléopâtre est un personnage dont la légende s'est emparée, de son vivant même. Sa mort tragique n'a fait que renforcer la tendance au romanesque qui entoure le personnage, et qui parfois gêne l'historien dans une approche objective de cette reine d'Égypte, l'une des femmes les plus célèbres de l'Antiquité.

Mardi 7 août 2018

Un cheval Murgese présenté au salon Equitana en 2005.

Le Murgese est une race de chevaux de selle et de trait légers italiens originaire du plateau des Murge dans les Pouilles, et sélectionnée pour sa robe noire. Populaire aux XVe et XVIe siècles, la race s'est presque éteinte avant de s'accroitre en 1926 sous l'impulsion du ministère de l'agriculture italien. Si le registre généalogique de la race n'a été établi qu'en 2008, l'Association nationale des Éleveurs du cheval des Murge et de l'Âne de Martina Franca œuvre depuis 1990 pour réunir les éleveurs et participer à la conservation, à l'amélioration, à la valorisation et à la diffusion du Murgese.

Le Murgese est généralement un cheval rustique, de taille moyenne, avec une conformation harmonieuse, mais son physique peut fortement varier d'un individu à l'autre. Longtemps utilisé dans les fermes pour le trait léger, l'élevage est aujourd'hui de plus en plus orienté vers les disciplines classiques, l'attelage, le loisir et le spectacle équestre.

Mercredi 8 août 2018

Le prince Christophe de Grèce.

Christophe de Grèce (en grec moderne : Χριστόφορος της Ελλάδας / Christóphoros tis Elládas), prince de Grèce et de Danemark, est né le 29 juillet 1888 ( dans le calendrier grégorien) au palais de Pavlovsk en Russie et mort le à Athènes. Père de l'écrivain Michel de Grèce, c'est un membre de la famille royale hellène surtout connu pour son intérêt pour l'occultisme.

Dernier enfant du roi Georges Ier de Grèce et de son épouse Olga Constantinovna de Russie, le prince Christophe grandit entre le royaume hellène et l'Empire tsariste. Il reçoit une éducation soignée, avant de suivre une formation militaire. En 1912-1913, il sert durant les guerres balkaniques, sans s'y faire remarquer pour ses actions. Fasciné par le monde des esprits, Christophe découvre le spiritisme avec le journaliste W. T. Stead, en 1910. Tout au long de sa vie, il se livre ainsi à l'écriture automatique, aux tables tournantes et à la ouija. Il raconte, par ailleurs, avoir eu plusieurs contacts avec des fantômes. En 1914, Christophe tombe sous le charme d'une riche Américaine, Nancy Leeds. Décidé à passer sa vie avec la jeune femme, il se fiance officiellement avec elle. Cependant, son frère, le roi Constantin Ier, lui refuse l'autorisation d'épouser une roturière, veuve et divorcée qui plus est. Dans les années qui suivent, la Grèce est secouée par un violent conflit qui oppose le roi au Premier ministre Elefthérios Venizélos à propos de l'attitude à avoir face à la Première Guerre mondiale. Le roi des Hellènes refusant de s'allier aux forces de la Triple-Entente, il est déposé en 1917, ce qui aboutit à l'exil de la plupart des membres de la famille royale.

Réfugié en Suisse durant trois ans, Christophe y retrouve Nancy Leeds, qu'il peut finalement épouser en 1920 sans renoncer à ses titres. Peu de temps après, Constantin Ier est rappelé sur le trône, ce qui permet à Christophe et à sa femme de s'installer à Athènes. Cependant, leur bonheur est de courte durée. Nancy développe en effet un cancer, qui l'emporte en 1923. Dans le même temps, la situation de la Grèce se complique et la république y est proclamée en 1924. Contraint à l'exil pour la seconde fois, Christophe s'installe à Rome, où il acquiert une demeure baptisée villa Anastasia. Ayant hérité d'une part importante de la fortune de son épouse, il mène grand train pendant plusieurs années. Remarié à Françoise d'Orléans en 1929, Christophe devient père d'un petit garçon dix ans plus tard. En 1935, le prince assiste à la restauration de la monarchie hellène mais choisit de rester vivre en Italie. L'administrateur de sa fortune s'étant enfui avec son argent, les dernières années de Christophe sont marquées par les difficultés financières. Il meurt peu avant l'entrée de la Grèce dans la Seconde Guerre mondiale, en 1940, et sa dépouille est enterrée à Tatoï.

Jeudi 9 août 2018

Homer Davenport en 1912.

Homer Calvin Davenport est un caricaturiste, écrivain et éleveur de chevaux américain, né le à Silverton dans l'Oregon et mort le à New York.

Bien que n'ayant aucune formation en dessin, Davenport devient l'un des caricaturistes politiques les mieux payés au monde, s'attaquant aux figures majeures du Gilded Age et de l'ère progressiste, en particulier le grand patron d'industrie et homme politique Marcus Hanna. Il est également l'un des premiers éleveurs de chevaux arabes aux États-Unis et fait partie des fondateurs de l'Arabian Horse Association.

Après avoir exercé divers emplois, il se consacre au métier de caricaturiste en travaillant pour plusieurs journaux de la côte ouest, dont The San Francisco Examiner qui appartient au magnat de la presse William Randolph Hearst. Transféré ensuite à New York, il travaille avec l'une des plus prestigieuses équipes de journalistes de l'époque à l'emploi d'un seul journal. Collaborateur du chroniqueur Alfred Henry Lewis, il dessine de nombreuses caricatures qui ciblent particulièrement le candidat républicain à l'élection présidentielle américaine de 1896, l'ancien gouverneur de l'Ohio William McKinley. Il continue ses satires durant l'élection présidentielle américaine de 1900, qui voit McKinley obtenir un nouveau mandat. En 1904, il s'éloigne de Hearst et travaille pour un journal républicain, le New York Evening Mail, dans lequel il publie quelques caricatures louant les mérites de Theodore Roosevelt, stimulant ainsi sa campagne électorale. En 1906, le président témoigne sa gratitude envers Davenport en lui délivrant un aval diplomatique qui lui permet de voyager au Moyen-Orient, afin d'acheter des chevaux arabes. En s'associant avec le millionnaire Peter Bradley, il côtoie durant ce voyage le peuple `Anizzah de Syrie et prête un serment de fraternité avec le chef bédouin qui lui sert de guide. Les 27 chevaux que Davenport ramène aux États-Unis auront un impact profond et durable sur l'élevage de chevaux arabes.

Les dernières années de l'existence d'Homer Davenport sont marquées par une baisse du succès de ses caricatures et une vie personnelle troublée. Après l'échec de son mariage, il consacre beaucoup de temps à ses activités d'élevage, voyage beaucoup et donne quelques conférences. Il aime les animaux et la vie de campagne ; en plus des chevaux, il élève des volailles et autres animaux domestiques. Il meurt en 1912 d'une pneumonie, qu'il contracte après s'être rendu sur les docks de New York afin de couvrir l'arrivée des survivants du naufrage du Titanic.

Vendredi 10 août 2018

Broche en argent imitant une monnaie d'Édouard (vers 920).

Édouard l'Ancien est roi des Anglo-Saxons de 899 à sa mort, le .

À la mort de son père Alfred le Grand, en 899, Édouard est confronté à la révolte de son cousin Æthelwold, qui revendique le trône. Sa mort rapide, en 902, laisse Édouard libre de poursuivre la reconquête du Danelaw avec l'aide de sa sœur Æthelflæd, qui règne sur la moitié occidentale de la Mercie avec son mari Æthelred. Les campagnes d'Édouard et Æthelflæd sont couronnées de succès et voient la reconquête des principales forteresses occupées par les Vikings dans les Midlands. Après la mort de sa sœur, en 918, Édouard détrône sa fille Ælfwynn, qui lui avait succédé comme dame des Merciens, et annexe la région à son royaume. À la fin des années 910, il règne ainsi sur toute l'Angleterre au sud du Humber, et les rois du pays de Galles reconnaissent sa suzeraineté. Il meurt en 924, après avoir maté une révolte des Merciens et des Gallois à Chester. Son fils aîné Æthelstan lui succède.

Si les chroniqueurs médiévaux louent les succès militaires d'Édouard, les historiens modernes tendent à le négliger, notamment en raison de la rareté des sources écrites datant de son règne. Il souffre également de la comparaison avec son père. Son rôle dans la formation d'un royaume d'Angleterre unifié est réévalué à partir de la fin du XXe siècle.

Samedi 11 août 2018

Fire Emblem Gaiden est un jeu vidéo de rôle tactique développé par Intelligent Systems et édité par Nintendo, sorti le sur Famicom, exclusivement au Japon. C'est le second épisode de la série Fire Emblem et le dernier jeu de la série à avoir été édité sur Famicom.

Alors qu'une guerre éclate entre Rigel et Zofia, les deux royaumes de Valentia, deux amis d'enfance, Alm et Celica tentent de rétablir la paix, respectivement en essayant de contrer la tentative d'invasion de Rigel, et de retrouver Mila, la déesse Mère de la Terre portée disparue. Le joueur peut diriger ces deux armées simultanément, afin de faire progresser l'histoire et de restaurer la paix à Valentia, en recrutant de nombreux alliés en chemin.

Il reprend le système de jeu du premier jeu de la série, Fire Emblem: Ankoku Ryū to Hikari no Tsurugi, tout en ajoutant des nouveaux éléments de gameplay comme une carte du monde navigable. L'action de ces jeux est d'ailleurs située dans le même monde, mais sur un continent différent, Valentia.

Bien que décrié par la critique dans un premier temps, Fire Emblem Gaiden reste un succès commercial et plusieurs de ses nouveautés sont par la suite reprises par d'autres opus de la saga Fire Emblem, comme la carte du monde. Il est d'ailleurs comparé sur cet aspect à Zelda II: The Adventure of Link ou à Castlevania II: Simon's Quest, eux aussi des seconds opus de sagas débutées sur Famicom, radicalement différents de leurs prédécesseurs, et dont les innovations ne font pas l'unanimité.

Le jeu est ressorti à plusieurs occasions en version dématérialisée, le sur la console virtuelle de la Wii, et le sur celle de la Nintendo 3DS, au Japon exclusivement. Un remake du jeu intitulé Fire Emblem Echoes: Shadows of Valentia est sorti le au Japon, le en Amérique du Nord et en Europe et le en Australasie sur Nintendo 3DS.

Dimanche 12 août 2018

Cosplay du Sans-Visage.

Le Voyage de Chihiro (千と千尋の神隠し, Sen to Chihiro no kamikakushi?, littéralement « Kamikakushi de Sen et Chihiro ») est un film d'animation japonais écrit et réalisé par Hayao Miyazaki et produit par le studio Ghibli, sorti en 2001.

Le film raconte l'histoire de Chihiro, une fillette de dix ans qui, alors qu'elle se rend en famille dans sa nouvelle maison, entre dans le monde des esprits. Après la transformation de ses parents en porcs par la sorcière Yubaba, Chihiro prend un emploi dans l'établissement de bains de Yubaba pour retrouver ses parents et le monde humain.

Miyazaki écrit le scénario en s'inspirant de la fille de son producteur associé Seiji Okuda qui vient lui rendre visite chaque été. Il y développe plusieurs thèmes qui lui sont chers, dont l'intégration par le travail collectif, le voyage initiatique, le renouement avec les valeurs ancestrales (notamment le shinto) et le danger de la société moderne pour la nature et les traditions. La production de Chihiro débute en 2000 avec un budget de 19 millions de dollars. La composition de la bande originale du film est confiée à Joe Hisaishi.

Le Voyage de Chihiro est le plus grand succès de l'histoire du cinéma japonais, avec 23 millions de spectateurs au Japon et 274 millions de dollars de recettes dans le monde. Acclamé par la critique internationale, le film est considéré comme l'un des meilleurs des années 2000. Il remporte plusieurs récompenses, dont l'Oscar du meilleur film d'animation et l'Ours d'or du meilleur film de 2002.

Lundi 13 août 2018

Fac-similé du premier sceau de majesté du roi Louis IX.

Louis IX dit « le Prudhomme », plus communément appelé Saint Louis, est un roi de France capétien né le à Poissy et mort le à Tunis. Il régna pendant plus de 43 ans de 1226 jusqu'à sa mort. Considéré comme un saint de son vivant, il est canonisé par l'Église catholique en 1297.

Quarante-quatrième roi de France, et neuvième issu de la dynastie des Capétiens directs, il est le quatrième ou cinquième enfant et deuxième fils connu du roi Louis VIII, dit « Louis le Lion », et de la reine Blanche de Castille, de laquelle il reçoit une éducation très stricte et très pieuse durant toute son enfance. Aîné des membres survivants de sa fratrie, il hérite de la couronne à la mort de son père, alors qu'il n'est âgé que de douze ans. Il est alors sacré le en la cathédrale de Reims, mais c'est la reine mère qui, conformément au testament de Louis VIII, exerce la régence du Royaume jusqu'à la majorité du nouveau monarque.

Devenu adulte, Louis IX met fin au conflit entre Capétiens et Plantagenêt et se soucie de l'extension du domaine royal, auquel il rattache notamment les baillies d'Aix-en-Provence, Beaucaire et Carcassonne ainsi que les comtés de Blois, Chartres, Chateaudun et Sancerre, tout en consolidant sa souveraineté sur la Normandie, l'Anjou, la Touraine, le Maine et le Poitou. Il mène un règne inspiré des valeurs du christianisme qui contribue à fonder l'idée que les pouvoirs spirituel et politique peuvent être incarnés par un seul homme. Il atténue les excès de la féodalité au profit de la notion de bien commun et développe la justice royale où le souverain apparaît comme « le justicier suprême ». De cette manière, il fait progressivement passer la France d'une monarchie féodale à une monarchie moderne, ne reposant plus seulement sur les rapports personnels du roi avec ses vassaux, mais sur ceux du roi en tant que chef de l'État avec ses « sujets ».

Louis IX est effectivement un roi réformateur qui veut léguer un royaume dont les sujets seront soumis à un pouvoir juste : il renouvelle la « quarantaine-le-roi », introduit dans le pays des baillis et des prévôts, ordonne la présomption d'innocence, atténue l'usage de la torture, interdit l'ordalie et la vendetta et institue la supplicatio, consistant à pouvoir faire appel au roi pour l'amendement d'un jugement. Sa réputation dépassant les frontières du Royaume, son arbitrage est parallèlement sollicité par les différentes monarchies d'Europe. Il établit également dans le Royaume une monnaie unique et se fait l'instigateur des institutions qui deviendront le Parlement et la Cour des comptes. Très pieux, il fait d'autre part construire plusieurs églises, abbayes et hospices, vient en aide aux plus faibles, travaille à la conversion des princes mongols, soutient la fondation du collège de Sorbonne et se procure des reliques de la Passion pour lesquelles il fait construire la Sainte-Chapelle en 1242...

Mardi 14 août 2018

La famille Bennet à Longbourn, par Hugh Thomson (1894). Illustration pour le chapitre II.

La famille Bennet est une famille de fiction imaginée par la romancière britannique Jane Austen (1775-1817). Elle occupe une place centrale dans le roman Orgueil et Préjugés dans la mesure où c'est celle de l'héroïne, Elizabeth. Les relations complexes entre ses divers membres influencent l'évolution de l'intrigue. Dans une société où le mariage est le seul avenir envisageable pour une jeune fille de bonne famille, la présence au foyer de cinq filles à marier sans autres atouts que leur bonne mine, ne peut qu'être source de soucis. Or les époux Bennet n'assument pas leur rôle d'éducateurs ; la mère se démène si maladroitement, sous l'œil goguenard d'un mari indifférent, qu'elle fait fuir le jeune homme riche qui a remarqué l'aînée et la plus jolie de ses filles. Ces dernières ont des comportements bien différents selon l'éducation qu'elles ont reçue ou qu'elles se sont donnée : si les deux aînées, Jane et Elizabeth, ont une conduite irréprochable et sont appréciées de leur père, si Mary, la moins jolie, affiche des prétentions intellectuelles et musicales, les deux plus jeunes sont laissées presque à l'abandon sous la supervision brouillonne de leur mère.

Les autres membres de la famille Bennet mis en scène par Jane Austen sont d'une part le frère et la sœur de Mrs Bennet, Mr Gardiner et Mrs Philips, d'autre part l'héritier désigné du domaine de Mr Bennet, un cousin éloigné, le sot et pompeux Mr Collins. Mr Gardiner et Mrs Philips contribuent de manière significative au déroulement et au dénouement du récit, mais à un niveau et dans un registre différent reflétant leur appartenance sociale respective. Le personnage de Collins sert de lien entre la petite noblesse campagnarde du Hertfordshire à laquelle appartiennent les Bennet et les grands propriétaires terriens que sont Lady Catherine de Bourgh et Mr Darcy.

Les intérêts légaux, financiers ou affectifs qui unissent ou divisent les membres de la famille Bennet permettent à Jane Austen d'en construire une image fluctuante et de poser un certain nombre de questions sociétales propres à son époque, en particulier sur l'éducation des filles et la légitimité de certains comportements.

Mercredi 15 août 2018

Johnny Ramone des Ramones en concert en 1983.

Le punk rock est un genre musical dérivé du rock, apparu au milieu des années 1970 et associé au mouvement punk de cette même époque. Précédé par une variété de musique protopunk des années 1960 et du début des années 1970, le punk rock se développe surtout entre 1974 et 1976 aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie. Des groupes comme les Ramones, les Sex Pistols, et The Clash sont reconnus comme les pionniers d'un nouveau mouvement musical. Les groupes de punk rock, s'opposant à la lourdeur qu'ils jugent excessive et à l'institutionnalisation du rock populaire des années 1970, créent une musique rapide et rude, généralement servie par des chansons de courte durée, une instrumentation simplifiée et des paroles souvent chargées de messages politiques ou nihilistes. Le mouvement punk, associé au genre, exprime une rébellion jeune et est caractérisé par des styles vestimentaires distinctifs, une variété d'idéologies anti-autoritaires et une attitude do it yourself (« Faites-le vous-même »).

Le punk rock est rapidement devenu un phénomène culturel majeur au Royaume-Uni. En majorité, les racines du punk se trouvent dans des scènes locales qui ont eu tendance à rejeter toute connexion avec les courants musicaux dominants. Pendant les années 1980, des styles encore plus rapides et agressifs, tels que le punk hardcore et la Oi!, ont évolué et sont devenus une composante importante du paysage punk. Des musiciens s'identifiant ou s'inspirant du punk rock lui ont permis de s'élargir et se diversifier. Ces pratiques ont notamment donné naissance au mouvement rock alternatif. À partir du milieu des années 1990, de nouveaux groupes de punk rock comme Green Day, Blink-182, The Offspring offrent au genre une nouvelle popularité plusieurs décennies après son émergence, mais sont dénigrés par une grande partie du mouvement punk qui les accuse d'avoir institutionnalisé et rendu « commercial » le style, sans partager les valeurs de base.

Jeudi 16 août 2018

Portrait de Victor Hugo par Nadar (vers 1884).

Victor HugoÉcouter est un poète, dramaturge, prosateur et dessinateur romantique français, né à Besançon le (le 7 ventôse an X selon le calendrier républicain encore en vigueur) et mort le à Paris. Il est considéré comme l’un des plus importants écrivains de langue française. Il est aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé qui a joué un rôle majeur dans l’histoire du XIXe siècle. Il occupe une place marquante dans l’histoire des lettres françaises au XIXe siècle, dans des genres et des domaines d’une remarquable variété.

Au théâtre, Victor Hugo se manifeste comme un des chefs de file du Romantisme français lorsqu'il expose sa théorie du drame romantique dans les préfaces qui introduisent Cromwell en 1827, puis Hernani en 1830 qui sont de véritables manifestes, puis par ses autres œuvres dramatiques : Ruy Blas en 1838, mais aussi Lucrèce Borgia et Le Roi s'amuse.

Victor Hugo est aussi un poète lyrique avec des recueils comme Odes et Ballades (1826), Les Feuilles d'automne (1831) ou Les Contemplations (1856), mais il est aussi poète engagé contre Napoléon III dans Les Châtiments (1853) ou encore poète épique avec La Légende des siècles (1859 et 1877).

Ses romans rencontrent également un grand succès populaire, avec notamment Notre-Dame de Paris (1831), et plus encore avec Les Misérables (1862).

Son œuvre multiple comprend aussi des discours politiques à la Chambre des pairs, à l'Assemblée constituante et à l'Assemblée législative, notamment sur la peine de mort, l’école ou l’Europe, des récits de voyages (Le Rhin, 1842, ou Choses vues, posthumes, 1887 et 1890), une correspondance abondante, ainsi que de nombreux croquis et dessins à la plume et au lavis.

Victor Hugo a fortement contribué au renouvellement de la poésie et du théâtre. Il a été admiré par ses contemporains et l’est encore, mais il a aussi été contesté par certains auteurs modernes. Il a permis à de nombreuses générations de développer une réflexion sur l’engagement de l’écrivain dans la vie politique et sociale grâce à ses multiples prises de position, choisissant de s'exiler pour vivre à Guernesey pendant les vingt ans du Second Empire.

Ses choix, à la fois moraux et politiques, durant la deuxième partie de sa vie, et son œuvre hors du commun ont fait de lui un personnage emblématique, que la Troisième République a honoré par des funérailles nationales, qui ont accompagné le transfert de sa dépouille au Panthéon de Paris le , dix jours après sa mort.

Vendredi 17 août 2018

Portrait de Satyajit Ray en 1997.

Satyajit Ray (সত্যজিত রায় en bengali Écouter) est un réalisateur, écrivain et compositeur indien bengali, né le à Calcutta et mort dans la même ville le .

Né dans une famille aisée, d'un père écrivain et poète majeur de la littérature bengalie, Sukumar Ray, il reçoit une bonne éducation, en héritier de la Renaissance bengalie. Il étudie au Presidency college, avant de rejoindre l'université de Visva-Bharati, fondée par le poète Rabindranath Tagore à Santiniketan.

D'abord maquettiste publicitaire, il fonde en 1942 un ciné-club à Bombay, puis la Calcutta Film Society en 1947 : cinéastes américains comme européens y sont projetés, notamment les néo-réalistes qui font forte impression. C'est la rencontre avec le cinéaste français Jean Renoir, lors du tournage en Inde du film Le Fleuve et le visionnage du film italien néo-réaliste Le Voleur de bicyclette, lors d'un voyage à Londres, qui le décident à se lancer dans la réalisation cinématographique, alors qu'il exerce le métier d'illustrateur dans une maison d'édition.

Inspiré par le roman Pather Panchali de Bibhutibhushan Bandopadhyay, il décide d'en faire un film et le tourne en décor réel, faisant appel à des amis pour tenir les rôles d'acteurs, et le finançant tout seul. À court de fonds, il obtient un prêt du gouvernement du Bengale ce qui lui permet d'achever le film. C'est un succès tant artistique que commercial, et Ray reçoit un prix en 1956 au Festival de Cannes, faisant découvrir au monde l'industrie cinématographique indienne.

Le cinéma de Ray est réaliste ; ses premiers travaux sont pleins de compassion et d'émotion ; son travail postérieur est plus politisé et parfois cynique, mais il y infuse toujours son humour typique.

Ray a réalisé 37 films, parmi lesquels des courts et des longs métrages ainsi que des documentaires. Le premier film de Satyajit Ray, La Complainte du sentier, remporta onze distinctions internationales, dont le prix du document humain au Festival de Cannes 1956. C'est le premier volet de la trilogie d'Apu, qui sera suivi par Aparajito (L'Invaincu) et Apur Sansar (Le Monde d'Apu). Ray a exercé au cours de sa vie un large éventail de métiers, dont l'écriture de scénarios, le casting, la composition musicale de bandes originales, le tournage, la direction artistique, la conception et la réalisation de ses propres génériques et affiches publicitaires... En dehors du cinéma, il était écrivain, éditeur, illustrateur, graphiste et critique de cinéma. Il a remporté de nombreuses récompenses au cours de sa carrière, dont un Oscar pour son œuvre en 1992. Il a été décoré également de la Bharat Ratna, la plus haute distinction de l'Inde en 1992.

Samedi 18 août 2018

Monnaie à l'effigie de Philippe V de Macédoine.

La première guerre crétoise (en grec ancien Κρητικός πόλεμος / Krêtikós pólemos) est un conflit ayant opposé entre -205 et -200 le roi Philippe V de Macédoine, la Ligue étolienne, plusieurs cités de Crète et des pirates spartiates aux forces de Rhodes, rejointes par Attale Ier de Pergame et les cités de Byzance, Cyzique, Athènes et Knossos.

En -205, les Macédoniens viennent de terminer la première guerre macédonienne contre Rome. Désireux de prendre le contrôle de l'ensemble du monde grec, Philippe pense tirer profit du fait que Rome soit en guerre avec Carthage pour monter une alliance avec la Ligue étolienne et des pirates de Sparte dans le but de défaire Rhodes, son principal rival. Il s'allie également à plusieurs cités crétoises, telles qu'Hierapytna et Olous. La flotte et l'économie rhodiennes devant souffrir de l'action des pirates, Philippe pense obtenir une victoire aisée. Afin d'atteindre son but, il forme une alliance avec le roi de l'Empire séleucide, Antiochos III, contre Ptolémée V d'Égypte. Il commence à attaquer les territoires alliés de Ptolémée et de Rhodes en Thrace et autour de la mer de Marmara.

Cependant, en -202, Rhodes et ses alliées, Pergame, Cyzique, et Byzance, unissent leurs flottes et défont Philippe à la bataille de Chios. Quelques mois plus tard, la flotte de Macédoine défait les Rhodiens à la bataille de Ladé. Alors que Philippe pille les territoires de Pergame et la Carie, Attale Ier de Pergame se rend à Athènes pour faire diversion. Il réussit à nouer une alliance avec les Athéniens, qui déclarent immédiatement la guerre aux Macédoniens. Ne pouvant rester inactif, Philippe attaque Athènes avec sa flotte et son infanterie. Cependant, les Romains l'avertissent de leur entrée en guerre s'il ne se retire pas. Il y est obligé à la suite d'une nouvelle défaite de sa flotte contre celle des Rhodiens et des Pergamiens, mais non sans prendre la ville d'Abydos dans l'Hellespont. Abydos tombe après un long siège et après que la plupart de ses habitants se sont suicidés.

En attaquant une nouvelle fois Athènes en -200, Philippe rejette de facto l'ultimatum des Romains qui lui demandaient de cesser d'attaquer les États grecs, ce qui provoque l'entrée en guerre de Rome contre la Macédoine la même année. La « guerre crétoise » s'achève donc pour faire place à la deuxième guerre macédonienne ; celle-ci se termine en -197 par l'écrasante victoire de Rome à la bataille de Cynoscéphales. Les conditions du traité de Tempé qui s'ensuit seront extrêmement sévères, car Philippe devra abandonner toutes les villes grecques qu'il détient, livrer toute sa flotte, livrer son fils à Rome comme otage, et payer une lourde indemnité de guerre.

Dimanche 19 août 2018

Ancienne carte de la Géorgie occidentale.

Le royaume de Géorgie occidentale (en géorgien : დასავლეთ საქართველოს სამეფო, dasavlet' sak'art'velos samep'o) est un État caucasien du Moyen Âge tardif s'étendant à son apogée de la ville de Sotchi et le long des montagnes du Caucase au nord et des montagnes de Likhi à l'est, jusqu'à l'Anatolie au sud et la mer Noire à l'ouest. Constitué en tant que monarchie féodale, le royaume est créé, en réponse à l'occupation mongole du reste de la Géorgie, par le roi géorgien David VI en 1259. Au fil des décennies, le pays tombe dans le chaos et se transforme en fédération de principautés autonomes, telles que la Mingrélie, le Gourie, la Svanétie et l'Abkhazie.

À plusieurs reprises, la Géorgie occidentale est envahie et annexée par son homologue oriental, mais la dynastie des Bagrations d'Iméréthie ne cesse de continuer ses prétentions au trône de Koutaïssi et profite des évènements tragiques liées aux invasions étrangères pour reconquérir l'indépendance occidentale en 1389, 1396 et 1463. Le royaume sort vainqueur de la guerre du triumvirat de Géorgie en 1490, s'assurant un futur indépendant en tant que royaume d'Iméréthie jusqu'en 1810.

La communauté historique moderne considère le royaume de Géorgie occidentale comme un État perdu dans le chaos des conflits internes, résultant en une peuplade pauvre, une économie désastreuse et une division politique interne qui continuera à affaiblir son successeur jusqu'à la conquête russe du XIXe siècle.

Lundi 20 août 2018

Paul Estermann et Castlefield Eclipse, jument ISH.

L’Irish Sport Horse (anglais : Irish Sport Horse, abrégé ISH lors des compétitions internationales), auparavant nommé Hunter irlandais (de l'anglais : hunter, chasseur), est un stud-book de chevaux de sport originaire d'Irlande. À l'origine, il s'agit d'un cheval de chasse à courre, issu d'un croisement entre un étalon Pur-sang et une jument locale irlandaise, en particulier de race Trait irlandais. Au fil des années, l'ISH intègre d'autres courants de sang, qui le rapprochent des stud-book classiques de chevaux de sport européens.

En fonction de la taille et des origines, il existe plusieurs types chez ces chevaux, généralement caractérisés par leur excellente aptitude au saut. L'ISH est très fréquent en compétition de concours complet d'équitation et de saut d'obstacles jusqu'au plus haut niveau, ayant décroché plusieurs années d'affilée la première place du classement mondial de la World Breeding Federation for Sport Horses en concours complet. Des champions tels que Carling King, Castlefield Eclipse, Supreme Rock ou encore Toytown ont contribué à faire connaître ce stud-book. Avec environ 65 000 sujets dans le monde en 2012, l'ISH forme une race bien diffusée et largement implantée hors de son Irlande natale, tant en Europe qu'en Amérique du Nord.

Mardi 21 août 2018

Défilé du Bœuf Gras de 1816.

La Promenade du Bœuf Gras, également appelée « Fête du Bœuf Gras », « Cavalcade du Bœuf Gras », « Fête du Bœuf villé » (promené en ville), « Fête du Bœuf viellé » ou « violé » (promené au son de la vielle ou de la viole), est une très ancienne coutume festive qui se déroule pendant le Carnaval de Paris. Elle consiste, pour les bouchers ou garçons bouchers parisiens, généralement déguisés en sauvages, sacrificateurs ou victimaires, à promener solennellement en musique un ou plusieurs bœufs gras portant divers ornements. D'autres participants déguisés et des chars participent au cortège. Avant la fin du XXe siècle, le ou les bœufs gras étaient abattus une fois les festivités terminées et la viande vendue. À partir de 1845 et jusqu'au début du XXe siècle, les animaux reçoivent des noms inspirés de l'actualité, des succès musicaux, d'opérettes ou littéraires du moment.

La plus ancienne mention de cette fête date de 1712, mais elle apparaît déjà comme ancienne. Plusieurs auteurs prétendent qu'elle est le vestige d'un rituel païen, souvent perçu comme provenant de l’Égypte antique. Pour d'autres, elle est la conséquence d'un culte des astres et se tenait lorsque le Soleil entrait dans la constellation du Taureau, ou bien est la résultante de l'élection d'un boucher de carême qui, ayant produit le bœuf le plus gras, avait seul le droit de vendre de la viande en période de carême aux personnes exemptées de l'abstinence. Plus prosaïquement, le Carnaval et le Bœuf Gras symbolisent la saison de l'abondance et la dernière occasion de faire bombance avant la période de jeûne.

Interdit durant la Révolution française (de 1789 à 1799), le défilé renaît en 1806 et se tient presque sans interruption jusqu'en 1870. Il ne s'arrête qu'entre 1848 et 1850 suite à la révolution française de 1848. La défaite de la France dans la guerre franco-allemande de 1870, l'épisode de la Commune de Paris en 1871 et des affaires judiciaires marquent un coup d'arrêt et le Bœuf Gras ne revient au Carnaval qu'en 1896. Il défile de façon irrégulière au début du XXe siècle et fait une apparition en et . La Promenade du Bœuf Gras et le Carnaval de Paris cessent d'être organisés, et l'un comme l'autre ne reviennent dans les rues de Paris qu'à partir de 1998.

La Promenade du Bœuf Gras a attiré plusieurs centaines de milliers de personnes. Elle est un très grand succès populaire et a même conquis une large partie de la sphère intellectuelle et artistique. Le Bœuf Gras est ainsi le sujet secondaire ou principal de pièces de théâtre ou opérettes, de La traviata, de chansons politiques, satiriques, comiques ou carnavalesques, de poésies. La littérature romanesque y fait également allusion. Il est le sujet de nombreux dessins, estampes et gravures, dont des caricatures, peintures, plaques de lanterne magique et photos. L'importance du Bœuf Gras dans la culture populaire a également attiré les commerçants, industriels et politiques dans une optique publicitaire.

Mercredi 22 août 2018

Atterrisseur Apollo 16 LM.

Lunar Lander est un jeu vidéo de simulation développé par Atari Inc. et sorti en sur borne d'arcade. Jouable en solo, il demande au joueur de poser un atterrisseur en toute sécurité sur la Lune. Le joueur consomme des points de carburants quand il fait pivoter l'engin ou qu'il utilise le moteur-fusée pour compenser la gravité. À chaque fois qu'il parvient à alunir, le joueur gagne des points en fonction de la qualité de sa manœuvre et de la difficulté du lieu où il s'est posé. Le jeu se relance après chaque alunissage réussi ou crash, un nouveau terrain est créé et ce, jusqu'à ce que le réservoir du module soit entièrement vidé. Les joueurs peuvent ajouter des pièces dans la machine pour acheter du carburant supplémentaire, ce qui permet théoriquement que la partie ne se termine jamais.

Le développement du jeu a commencé par la création d'un moteur graphique vectoriel par Atari, décidé à la suite de la sortie du jeu Space Wars par Cinematronics. Une fois celui-ci terminé, son concepteur, Howard Delman a proposé de créer un jeu de type Lunar Lander, un genre qui a connu de nombreuses déclinaisons textuelles dès 1969 et une première version proposant des graphismes en 1973 : Moonlander. Le jeu a été intégralement développé par Delman et le programmeur Rich Moore. Il s'agit du premier jeu vectoriel d'Atari et du premier jeu vidéo offrant plusieurs points de vue de caméra (la vue zoome quand le module approche de la surface de la Lune). La borne Lunar Lander s'est vendue à 4 830 exemplaires, un succès modéré interrompu par le succès fulgurant d'un autre jeu d'Atari, Asteroids, sorti en . Les 300 premières bornes d'Asteroids sont d'ailleurs des bornes portant les couleurs de son aîné. Lunar Lander est l'un des deux premiers jeux vidéo à avoir été enregistré au United States Copyright Office, la préexistence de concept similaire l'ayant empêché d'obtenir un brevet sur son game design. Le jeu a été réédité dans divers compilations, porté sur navigateur dans le cadre d'« Atari Arcade » et a servi de support à une installation artistique à la Science Gallery de Dublin.

Jeudi 23 août 2018

Un Gidran.

Le Gidran (hongrois : Gidrán) est une race de chevaux de selle à sang chaud, de type Anglo-arabe, développée sous l'Empire austro-hongrois. Son origine remonte aux débuts du XIXe siècle, lorsqu'une jument arabe Siglawi est importée au haras de Balbona, en territoire hongrois, donnant naissance à Gidran, l'étalon fondateur de la race à laquelle il lègue son nom. Le Gidran est véritablement sélectionné au haras de Mezőhegyes, pour l'usage de la cavalerie, à partir de croisements entre chevaux arabe et pur-sang privilégiant la couleur alezane et une grande taille. La race est considérée comme fixée au début du XXe siècle. Elle est menacée d'extinction plusieurs fois, notamment au début des années 1990.

Le Gidran est caractérisé par sa couleur de robe, essentiellement alezane, par son modèle athlétique et vigoureux, et par une certaine résistance aux écarts de température. Désormais cheval de sport et de loisir, il est devenu rare, avec un cheptel estimé à environ 500 têtes dans toute l'Europe en 2012. Néanmoins, il reste considéré comme un bien culturel en Hongrie, faisant l'objet d'études génétiques et de mesures de conservation. Son élevage perdure aussi en Roumanie, en Croatie et en Bulgarie.

Vendredi 24 août 2018

Jeune cheval crétois à Georgioupoli, Grillos stables.

Le cheval crétois, anciennement connu sous le nom de Messara, est l'unique race chevaline autochtone de l'île de Crète. Vraisemblablement arrivé sur cette île vers 1500, il provient de croisements réguliers entre les juments de montagne crétoises locales, et des étalons apportés par les envahisseurs turcs, de race Arabe.

Le cheval crétois est caractérisé par son modèle fin, assez proche de celui du cheval arabe. Il a la particularité de posséder une allure supplémentaire, un amble rompu qui fait sa renommée, le rendant particulièrement confortable à la monte. La race est désormais surtout employée pour le tourisme équestre, grâce à ses capacités de portage importantes malgré sa taille réduite. Rare, le cheval crétois est en danger d'extinction. Il bénéficie de mesures de protection, qui ont permis de stabiliser le cheptel à environ 200 sujets dans les années 2010.

Samedi 25 août 2018

Ardennais palatin alezan au Tiergarten de Worms.

Le Pfalz-ardenner (allemand : Pfalz-Ardenner Kaltblut) est une race de chevaux de trait de format moyen, originaire du Land de Rhénanie-Palatinat, en Allemagne. Comme son nom l'indique, il dérive de la race transfrontière de l'Ardennais, à partir de croisements entre des chevaux de trait français, belges, et quelques bavarois. Son stud-book ouvre en 1906, acceptant dès l'origine de nombreux croisements. La motorisation des activités agricoles le conduit au bord de l'extinction dans les années 1970. Ses effectifs étant réduits à 25 têtes en 2015, il est considéré comme une race rare, en danger critique d'extinction. Sa conservation fait l'objet de publications et d'initiatives en Allemagne. Le stud-book accepte toujours des croisements avec d'autres races de chevaux de trait, un cheval issu de ce type de croisement étant potentiellement considéré comme Pfalz-ardenner s'il répond aux orientations d'élevage, et que l'un de ses deux parents est un Pfalz-ardenner.

Dimanche 26 août 2018

La Cité de Lescar.

Lescar (prononcé [lɛskaʁ] en français et [lɛska] Écouter en béarnais) est une commune française située dans le département des Pyrénées-Atlantiques, en région Nouvelle-Aquitaine. Elle s'étend sur les contreforts de la chaîne des Pyrénées, principalement au sein de la vallée du gave de Pau. La ville médiévale se développe sur un promontoire rocheux (Cité), surplombant le gave au sud, et délimitée par le ruisseau du Lescourre au nord puis par la plaine du Pont-Long. Lescar est l'héritière de la cité gallo-romaine de Beneharnum, première capitale du peuple des Venarni qui donne son nom à l'ancien État souverain du Béarn. La cité est détruite durant le IXe siècle par les invasions normandes. Des traces de cette occupation antique sont retrouvées lors de fouilles menées, notamment dans le quartier du Bialé, mais aussi avec la découverte des restes de la villa Sent-Miquèu (Saint-Michel).

Ayant perdu son rôle de capitale béarnaise, au profit de Morlaàs, la cité se reconstruit à la fin du Xe siècle sous l'impulsion du duc de Gascogne Guillaume Sanche. Il fait construire, en Haute-Ville, une chapelle dédiée à sainte Marie qui est consacrée cathédrale en 1062. Elle devient le siège des évêques de Lescar, faisant suite à la cathédrale primitive de Saint-Julien en Basse-Ville. Participant à la Reconquista au XIIe siècle, l'évêque Guy de Lons remplace la chapelle-cathédrale par l'actuelle cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de style roman. L'évêché structure la vie lescarienne jusqu'à la Révolution, avec la construction d'un palais épiscopal au XIVe siècle. Le Béarn devient un État protestant au XVIe siècle sous la figure de Jeanne d'Albret. Symbole du pouvoir catholique, la cathédrale subit le saccage de l'armée de Montgommery en 1569 durant les guerres de Religion. Finalement, Lescar perd le siège de son diocèse en 1790 dans le cadre d'un regroupement avec Bayonne et Oloron. De cette période, Lescar garde plusieurs éléments patrimoniaux dont ses remparts, en partie antiques, avec la porte de l'Esquirette et certaines tours les constituant. En 1929, la crypte renfermant les dépouilles de neuf rois, reines, princes et princesses du royaume de Navarre est découverte dans la cathédrale.

Lescar devient un centre éducatif, tout d'abord avec l'installation de l'Académie protestante du Béarn en 1562, puis avec la décision d'Henri IV d'implanter un collège de Barnabites. Ce collège, construit au XVIIIe siècle est l'ancêtre de l'actuel lycée Jacques-Monod. Après la Révolution, la commune perd de son influence et devient un satellite de Pau avec une importante activité agricole. La démographie lescarienne reste stable jusqu'aux années 1960, avant une période d'expansion sous l'effet de la périurbanisation. Aujourd'hui, Lescar est une commune d'environ 10 000 habitants située au cœur de l'aire urbaine de Pau. Outre sa fonction résidentielle, la commune a développé une forte activité commerciale autour de la zone commerciale Lescar Soleil. L'histoire agricole de la commune se poursuit toujours, avec la présence du siège social du groupe coopératif Euralis. Lescar est l'une des étapes de la via Tolosana, sur le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Lundi 27 août 2018

La prise d'otages de Gladbeck (en allemand : Geiselnahme von Gladbeck) se déroule du 16 au 18 août 1988 en Allemagne de l'Ouest. Dieter Degowski et Hans-Jürgen Rösner attaquent une agence de la Deutsche Bank à Gladbeck et prennent en otage deux personnes. Échappant pendant deux jours aux tentatives d'arrestation des policiers, ils s'emparent ensuite d'un bus d'une trentaine de passagers à Brême, avec l'aide de Marion Löblich, et prennent la fuite en direction des Pays-Bas. Le 18 août 1988, cette cavale prend fin à la suite d'une opération de police sur l'autoroute A3.

Au cours de ce drame, Degowski tue Emanuele de Giorgi, un garçon de 14 ans, d'une balle dans la tête. À Brême, le policier Ingo Hagen, âgé de 31 ans, périt dans une collision avec un camion. Enfin, Silke Bischoff, une femme de 18 ans, meurt sur l'autoroute d'un tir provenant soit de l'arme de Rösner soit de la police. La surmédiatisation de l'événement est vivement critiquée par la suite, l'omniprésence des journalistes ayant notamment compliqué l'intervention des forces de l'ordre. Ces dernières ont également été pointées du doigt pour leur gestion controversée des opérations.

Mardi 28 août 2018

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Mercredi 29 août 2018

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Jeudi 30 août 2018

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Vendredi 31 août 2018

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.