Wikipédia:Lumière sur

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Principe

Cette page est consacrée à l’organisation et à la maintenance du cadre Wikipédia:Lumière sur de la page d’accueil de Wikipédia. Celui-ci est rempli par l’appel de la page correspondante, dont le contenu est renouvelé quotidiennement de façon automatique.

Deux principes sont à retenir :

  • Les articles présentés dans les différents cadres sont ceux qui ont d’ores et déjà été promus aux labels « Articles de qualité » et « Bon article ».
  • Il convient d’éviter de mettre plus de 400 mots (200 mots chacun pour les Lumière sur paraissant en duo, typiquement pour les articles promus BA) dans les cadres afin de maintenir l’équilibre des colonnes sur la page d’accueil, où ces cadres sont transclus. Si nécessaire, ajoutez à la fin le code {{Clr}} afin d’éviter que l’éventuelle image ne déborde du cadre.

Aujourd’hui mercredi 20 juin 2018

Jean-Jacques Grosman dit Jean Achard est un journaliste et un pilote automobile français, né le à Paris 13e (France) et mort le à Rio de Janeiro (Brésil) lors d'essais pour une course automobile. Il a notamment participé à une dizaine de Grands Prix hors-championnat après-guerre.

Jean-Jacques intègre la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale sous le pseudonyme de « Jean Achard ». À la Libération, il devient journaliste et rédacteur en chef de Debout avant de s'orienter vers la compétition automobile. Il participe à quatre Grands Prix hors-championnat pour sa première année, en 1946, avec une notable sixième place au Grand Prix d'Albi. Pilote officiel de l'Écurie Gersac en 1947 sur des Delage, il obtient pour meilleur résultat une quatrième place au Grand Prix de Pau. En juillet, il pilote à nouveau au Grand Prix d'Albi, pour sa propre équipe : France Course. Mais victime d'un grave accident qui tue une spectatrice, il choisit de mettre sa carrière de pilote entre parenthèses.

Fin 1950, il reprend le sport automobile. Il émigre au Brésil en janvier 1951 pour participer aux Grands Prix locaux. Il s'inscrit également aux 500 miles d'Indianapolis 1951 mais ne prend finalement pas part à la course. Il monte sur son premier podium lors du Grand Prix de Boa Vista. En juillet de la même année, il abandonne sa Talbot-Lago T26C pour une Ferrari 125F1. Lors d'essais sur le circuit de Gávea avec sa nouvelle voiture, il percute un mur et meurt, à l'âge de 33 ans.

Programme du mois

Vendredi 1er juin 2018

Scène de la tentative d'assassinat de Ronald Reagan quelques instants après la fusillade.

La tentative d'assassinat de Ronald Reagan se déroule le à l'issue d'une allocution devant l'AFL-CIO à l'hôtel Hilton de Washington. Le quarantième président des États-Unis est visé seulement soixante-neuf jours après le début de sa présidence. Un homme s'extrait de la foule saluée par le président sur lequel il tire les six balles du chargeur de son pistolet. Quatre d'entre-elles font des victimes : le porte-parole de la Maison-Blanche James Brady, le policier Thomas Delahanty, le garde du corps Tim McCarthy et le président, touché par la dernière. Si personne n'est tué le jour de l'attentat, James Brady meurt des suites de ses blessures en .

Atteint au flanc gauche, le président Reagan subit une perforation du poumon et des hémorragies internes mais il récupère rapidement grâce à une prise en charge médicale efficace. Opéré à l'hôpital universitaire George Washington, Reagan s'illustre dans la tragédie par son sang-froid, son courage et son humour. Aucune invocation formelle de la succession présidentielle n'a lieu.

Interpellé dans les secondes suivant la fusillade, John Warnock Hinckley, Jr. est identifié comme l'unique tireur. L'enquête policière révèle que le jeune homme, issu d'une famille aisée, est atteint de troubles mentaux : solitaire, il est obsédé par l'héroïne du film Taxi Driver, l'actrice Jodie Foster, qu'il souhaite séduire au moyen d'un acte qu'il veut historique. Le procès confirme la préméditation mais Hinckley est déclaré non coupable pour cause d'aliénation mentale en . Le verdict entraîne de nombreuses réactions négatives et, parmi d'autres conséquences, une loi votée en inverse la charge de la preuve dans les cas de défense fondée sur les troubles mentaux. Immédiatement interné dans un établissement psychiatrique, Hinckley y reste jusqu'en .

Ronald Reagan sort grandi de cet événement, qui lui offre une nouvelle image publique d'homme fort. Son programme économique est mieux accepté par la population et un lien se crée entre le président et une large majorité de la population américaine. La sécurité des présidents américains est ensuite repensée. Le contrôle des armes à feu est également renforcé par la loi Brady signée en par le président Bill Clinton.

Samedi 2 juin 2018

David Paich est un des principaux compositeurs et paroliers sur Toto IV.

Toto IV est le quatrième album studio du groupe américain de rock Toto, sorti le sous le label Columbia Records. Produit par le groupe lui-même, l'album est enregistré dans un contexte tendu avec la maison de disque, à la suite de l'échec commercial de Turn Back, paru un an plus tôt. Le label menace en effet le groupe de rompre son contrat si celui-ci ne produit pas un disque à succès. La formation reste identique à l'album précédent : Steve Lukather est à la guitare, Bobby Kimball au chant, David Hungate à la basse, Jeff Porcaro à la batterie, Steve Porcaro et David Paich aux claviers. Toto s'entoure également de nombreux musiciens, dont certains sont des proches, comme Marty Paich, Lenny Castro ou encore Joe Porcaro. Le bassiste David Hungate choisit toutefois de quitter le groupe à la fin des sessions d'enregistrements pour se consacrer à sa famille. Il est remplacé par Mike Porcaro, frère de Jeff et Steve Porcaro.

Toto IV est enregistré entre Los Angeles et Londres de fin 1981 à début 1982, et marque d'importants changements dans la musique du groupe. En effet, alors que Turn Back s'oriente vers un registre hard rock, Toto choisit de composer des mélodies aux influences rock progressif et jazz-fusion, avec des paroles axées sur l'amour et le romantisme. À sa sortie, l'album n'est pas apprécié par les critiques musicaux de l'époque. Le groupe subit en effet depuis ses débuts un acharnement médiatique, qui se traduit parfois par des propos haineux de la part de certains journalistes issus de la vague punk rock. Pourtant, Toto IV devient rapidement un succès commercial et donne au groupe une notoriété internationale. Cinq singles en sont extraits, dont les titres Africa et Rosanna, qui occupent respectivement les première et deuxième place au Billboard Hot 100. L'album se hisse par ailleurs à la quatrième place du Billboard 200.

Le groupe atteint la consécration lors de la 25e cérémonie des Grammy Awards en 1983, puisqu'il obtient vingt-huit nominations et six récompenses, dont celle de l'album de l'année et de la chanson de l'année pour Rosanna. Cette performance permet à Toto d'enchaîner une tournée à succès, puis de participer activement à la composition et l'enregistrement de l'album Thriller de Michael Jackson. Toto IV se vend à plus de douze millions exemplaires dans le monde et devient disque de platine dans plusieurs pays.

Dimanche 3 juin 2018

Reginald Pinney, photographie publiée en 1922.

Reginald John Pinney est un officier supérieur de l'Armée britannique, né le et mort le . Général de division durant la Première Guerre mondiale, il s'illustre notamment à la bataille d'Arras (1917), inspirant à Siegfried Sassoon son poème Le Général.

Pinney sert en Afrique du Sud pendant la seconde guerre des Boers avec les Royal Fusiliers. Au début de la Première Guerre mondiale, il commande une brigade envoyée pour renforcer le front de l'Ouest en . En mars de l'année 1915, la brigade subit de lourdes pertes lors de la bataille de Neuve-Chapelle. En septembre de la même année, Pinney assure le commandement de la 35e division, une unité de la Kitchener's Army composée de soldats bantams déployée pour la première fois lors de la bataille de la Somme. Après trois mois au front, Pinney est muté à la tête d'une nouvelle division, la 33e, qu'il commande à Arras en 1917, puis durant l'offensive du Printemps en 1918, où sa division contribue à stabiliser la ligne défensive après la mise en déroute du corps expéditionnaire portugais.

Après la guerre, il se retire dans une région rurale du comté de Dorset, où il endosse d'abord le poste de juge de paix, puis shérif du comté, et enfin Deputy Lieutenant. Il est également colonel honoraire de son ancien régiment, les Royal Fusiliers.

Lundi 4 juin 2018

Fratercula corniculataUSFWSSL0002774.jpg

Le Macareux cornu (Fratercula corniculata) est une espèce pélagique d'oiseaux de mer de la famille des Alcidés présente dans l'océan Pacifique nord, notamment sur les côtes de l'Alaska, de la Sibérie ou de la Colombie-Britannique. Il vit principalement en colonies, avec d'autres Alcidés et se nourrit surtout de petits poissons.

Il se différencie notamment du Macareux moine (Fratercula arctica), l'un de ses plus proches cousins peuplant l'Atlantique Nord, par une « corne » de chair noire située au-dessus de l’œil, présente chez l'animal sexuellement mature. Il porte un plumage noir et blanc.

Aucune sous-espèce de Fratercula corniculata n'est distinguée : l'espèce est dite monotypique. Selon la liste rouge de l'UICN, le Macareux cornu est considéré comme une « préoccupation mineure », ses effectifs étant importants, bien qu'en possible déclin, et son aire de répartition étant très étendue.

Mardi 5 juin 2018

Frontispice et page de titre. 1876.

Les Aventures de Tom Sawyer (titre original : The Adventures of Tom Sawyer) est le premier roman que Mark Twain écrit seul. Il est publié en 1876, d'abord en Angleterre en juin, puis aux États-Unis en décembre.

Mark Twain y conte les aventures d'un garçon du sud des États-Unis, Tom Sawyer, vers 1834, avant la guerre de Sécession, dans la ville fictive de Saint-Petersbourg au Missouri, sur la rive droite du Mississippi. En partie autobiographique, l'histoire s'inspire, du moins dans ses premiers chapitres, de l'enfance de l'auteur, passée à Hannibal au Missouri et recréée par la fiction autour du jeune protagoniste dont la personnalité domine le roman. Ses frasques constituent l'essentiel de l'action et sa gouaille triomphante confère au roman une unité que l’ordre strictement chronologique du récit ne garantissait pas.

Twain parle d'une épopée de l'enfance ou d'un « hymne en prose ». De fait, le narrateur témoigne d'une grande indulgence envers son héros et utilise ses pitreries, ses escapades et ses prouesses pour mettre en évidence les travers comme les qualités des gens qui l'entourent. En revanche, sa satire devient sans concession lorsqu'il dénonce la morale publique, le pouvoir judiciaire, l'éducation, la religion, la médecine ou l'économie.

Les Aventures de Tom Sawyer est le plus célèbre des romans de Twain, et aussi son plus grand succès de librairie, de son vivant jusqu'au XXIe siècle. Considéré comme un classique de la littérature de jeunesse, l'auteur le qualifie de « roman pour enfants pour adultes ». D'emblée catalogué comme humoristique, genre alors jugé mineur, ses innovations littéraires restent longtemps négligées et c'est seulement plusieurs décennies après la mort de l'auteur qu'il est reconnu comme l'une des œuvres fondatrices de la littérature américaine.

Mercredi 6 juin 2018

Ana Ivanović à Madrid en 2015.

Ana Ivanović (serbe cyrillique : Ана Ивановић, prononcé /ˈana iˈvaːnɔvit͡ɕ/ écouter) est une joueuse de tennis serbe, née le à Belgrade.

Professionnelle de 2003 à 2016, elle est finaliste de Roland-Garros 2007 et de l'Open d'Australie 2008 ; elle remporte son unique titre de Grand Chelem lors de l'édition 2008 des Internationaux de France de tennis. Après ce succès, elle devient numéro 1 mondiale, classement qu'elle garde douze semaines lors de la saison 2008. Elle compte à son actif quinze titres WTA.

Après avoir fait ses débuts sur le circuit professionnel en 2003 l'année de ses 16 ans, elle progresse rapidement dans la hiérarchie mondiale pour être l'une des meilleurs joueuses de la fin des années 2000. Récompensée pour avoir été la joueuse ayant le plus progressé en 2005 et 2007, la Serbe est désignée « joueuse de l'année » par l'Association internationale de la presse sportive en 2008. En difficulté après son succès à Roland-Garros, elle supporte mal les attentes placées en elle et perd peu à peu confiance. Régulièrement blessée, multipliant les entraîneurs, elle ne retrouve son meilleur niveau qu'en 2014, remportant quatre titres et se qualifiant pour les Masters de tennis féminin. Elle prend sa retraite en à l'âge de 29 ans.

Sa beauté physique et son style de jeu agressif en font l'une des joueuses les plus suivies et médiatisées du tennis féminin. Son service et son coup droit, puissants et inconsistants, font d'elle une athlète capable du meilleur comme du pire. Ambassadrice de son équipementier Adidas, elle signe un « contrat à vie » avec l'entreprise allemande en 2010. De nombreuses autres marques utilisent son image, faisant d'Ana Ivanović l'une des sportives les mieux rémunérées de son époque. Mariée au joueur de football international allemand Bastian Schweinsteiger, le couple est parent d'un garçon né en . Décorée de l'ordre de l'Étoile de Karageorge, ambassadrice nationale de l'UNICEF, Ivanović est une icône nationale en Serbie et, avec Jelena Jankovic et Novak Djokovic, l'un des représentants d'une époque dorée pour le tennis serbe.

Jeudi 7 juin 2018

Ivan, alezan, 1,58 m, 5 ans. 1er prix de selle à Paris en 1911 et en 1912.

Le cheval de Corlay, ou demi-sang de Corlay, est un type de cheval demi-sang issu de croisements pratiqués autour de la ville de Corlay en Bretagne, entre les juments locales de race bidet breton et des étalons importés, principalement de race pur-sang. Destinée aux courses, cette variété de chevaux bretons est réputée pour avoir impressionné Napoléon III par ses capacités en steeple-chase. Par la suite, les éleveurs locaux se spécialisent dans ce cheval de course, en optimisant notamment l'alimentation par l'ajout de maërl dans leur ration. L'élevage du cheval de Corlay gagne une excellente réputation du milieu jusqu'à la fin du XIXe siècle. L'étalon le plus influent sur la race est Corlay, qui se reproduit de 1876 à 1897 dans la localité homonyme. La race est considérée comme fixée à la fin du siècle.

Le cheval de Corlay voit ses effectifs diminuer régulièrement au siècle suivant, en raison notamment de la concurrence du cheval de trait. Il disparaît pratiquement à la fin du XXe siècle. N'ayant jamais eu de registre généalogique sous son nom propre, il est désormais référencé en France parmi les chevaux AQPS (autre que pur sang), des chevaux de course de toute origines possédant une haute proportion d'ascendants pur-sang. La race de Corlay est considérée comme éteinte par la FAO.

Vendredi 8 juin 2018

Photographie de l'étalon Corlay.

Corlay (1872-1897) est un étalon proche du Pur-sang, chef de race du cheval de Corlay, considéré en son temps comme l'un des étalons les plus célèbres et les plus influents de Bretagne. L'histoire de ce solide cheval rouan est empreinte de légendes. Il est généralement admis qu'il serait le fils de Flying Cloud, un étalon trotteur Norfolk importé de l'Angleterre vers la Bretagne en 1864, et d'une jument locale aux trois-quarts Pur-sang, Thérésine.

Corlay fait une courte mais fructueuse carrière en courses de trot, avec deux victoires à son actif connues pour l'année 1875. Acheté par les haras nationaux français, il est mis à la reproduction durant 21 ans dans la commune de Corlay, en Côtes-du-Nord, jusqu'à sa mort en 1897. Il engendre de nombreux descendants réputés pour leur élégance et leur polyvalence, notamment les étalons Voltaire et Focking, des chevaux vendus pour la cavalerie française, des juments poulinières réputées, et, selon un témoignage, la monture favorite du roi d'Espagne Alphonse XIII.

Samedi 9 juin 2018

Srinivasa Ramanujan, vers 1916.

Srinivasa Ramanujan (en tamoul : சீனிவாச இராமானுஜன் ; Écouter) est un mathématicien indien, né le à Erode et mort le à Kumbakonam.

Issu d'une famille modeste de brahmanes orthodoxes, il est autodidacte, faisant toujours preuve d'une pensée indépendante et originale. Il apprend seul les mathématiques à partir de deux livres qu'il s'est procurés avant d'avoir seize ans, et qui lui permettent d'établir une grande quantité de résultats sur la théorie des nombres, sur les fractions continues et sur les séries divergentes, tandis qu'il se crée son propre système de notations. Jugeant son entourage académique dépassé, il publie plusieurs articles dans les journaux mathématiques indiens et tente d'intéresser les mathématiciens européens à son travail par des lettres qu'il leur envoie.

Une de ces lettres, envoyée en à Godfrey Harold Hardy, contient une longue liste de formules et de théorèmes sans démonstration. Hardy considère tout d'abord cet envoi inhabituel comme une supercherie, puis en discute longuement avec John Littlewood pour aboutir à la conviction que son auteur est certainement un « génie », un qualificatif souvent repris de nos jours. Hardy répond en invitant Ramanujan à venir en Angleterre ; une collaboration fructueuse, en compagnie de Littlewood, en résulte.

Tourmenté toute sa vie par des problèmes de santé, Ramanujan voit son état empirer lors de son séjour en Angleterre ; il retourne en Inde en 1919 et meurt peu de temps après à Kumbakonam à l'âge de trente-deux ans. Il laisse derrière lui des cahiers entiers de résultats non démontrés (appelés les Cahiers de Ramanujan) qui, en ce début de XXIe siècle, continuent à être étudiés.

Ramanujan a travaillé principalement sur les fonctions elliptiques et en théorie analytique des nombres ; il est devenu célèbre pour ses résultats calculatoires impliquant des constantes telles que π et e, les nombres premiers ou encore la fonction partition d'un entier, qu'il a étudiée avec Hardy. Grand créateur de formules mathématiques, il en a inventé plusieurs milliers qui se sont pratiquement toutes révélées exactes, mais qui n'ont parfois pu être démontrées qu'après 1980 ; à propos de certaines d'entre elles, Hardy, stupéfié par leur originalité, a déclaré qu’« un seul coup d'œil suffisait à se rendre compte qu'elles ne pouvaient être pensées que par un mathématicien de tout premier rang. Elles devaient être vraies, car si elles avaient été fausses, personne n'aurait eu assez d'imagination pour les inventer ».

Dimanche 10 juin 2018

Ed Wood est un film de Tim Burton sorti en 1994. Il s'agit de la biographie du réalisateur Ed Wood, considéré comme « le plus mauvais réalisateur de tous les temps », qui se concentre sur son amitié avec Béla Lugosi et sur les réalisations de Glen or Glenda?, La Fiancée du monstre et Plan 9 from Outer Space. Johnny Depp interprète le rôle-titre alors que Martin Landau incarne Lugosi.

Tim Burton doit à l'origine être seulement le producteur du film avant de décider de le réaliser à la suite du renoncement de Michael Lehmann. Le projet est développé en collaboration avec Columbia Pictures mais la compagnie vend ses droits à Walt Disney Pictures en raison de la décision de Burton de tourner le film en noir et blanc. Le tournage se déroule à Los Angeles et dure un peu plus de trois mois.

À sa sortie, le film est un échec commercial mais est acclamé par la critique. Martin Landau est récompensé pour son interprétation par l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle et le film remporte également celui du meilleur maquillage. De nombreuses libertés sont prises dans le film avec la vie d'Ed Wood et de son entourage de façon assumée, Tim Burton souhaitant mettre l'accent sur l'optimisme du personnage et la constitution autour de lui d'une famille d'élection lui permettant de mettre en œuvre sa passion de cinéphile.

Lundi 11 juin 2018

Trait de la Forêt-Noire, au modèle.

Le trait de la Forêt-Noire (allemand : Schwarzwälder Kaltblut) est une race de chevaux de trait, propre à la Forêt-Noire en Allemagne. Sélectionné depuis le début du XVIIIe siècle, ce cheval provient d'ancêtres suisses et alsaciens. Son stud-book est créé en 1896, de même que l'association gérant depuis sa sélection. Ils sont originellement utilisés par les fermiers de la Forêt-Noire pour divers travaux agricoles et de débardage, mais la motorisation de ces pratiques réduit drastiquement la population, qui tombe à environ 500 chevaux dans les années 1980.

Traditionnellement rattaché à la famille du Noriker, le trait de la Forêt-Noire présente un modèle relativement léger, et porte presque toujours une robe alezane foncée, avec des crins lavés, permettant de l'identifier facilement. Génétiquement proche du trait allemand du Sud, il est menacé de consanguinité en raison de sa faible population. Malgré sa popularité, la race est en effet rare, avec environ un millier d'individus recensés en Allemagne en 2016, pour l'essentiel dans la région de la Forêt-Noire, située dans le Bade-Wurtemberg.

Mardi 12 juin 2018

Lieux des batailles des Thermopyles et de l'Artémision.

La bataille de l'Artémision ou du cap Artémision est une série d'actions navales menées dans le cadre de la seconde guerre médique par une coalition de cités grecques opposées à l'empire perse de Xerxès, au large de la côte de l'Eubée. Elle se déroule simultanément à la bataille des Thermopyles à la fin de l'été 480 av. J.-C.

Cette bataille s'inscrit durant la seconde invasion perse (la première s'étant conclue par un échec des Perses à Marathon) lorsque Xerxès, ayant rassemblé une immense armée, part à la conquête de la Grèce. Dans le but de stopper l'invasion, le général athénien Thémistocle décide de contenir l'immense armée perse sur terre au niveau de la passe des Thermopyles et sur mer dans le détroit de l’Artémision (cap Artémision, situé au nord de l’île d’Eubée).

Une force navale alliée grecque de 271 trières est envoyée dans le détroit attendre l'arrivée de l'armada perse. Après deux journées d'escarmouches entre les deux flottes, la bataille principale, qui va durer toute une journée, est très indécise. Plusieurs dizaines de navires sont perdus de chaque côté. À l'annonce de la mort du roi sparte Léonidas et de la défaite des Grecs aux Thermopyles, et compte tenu de leurs pertes navales, les alliés grecs décident de se retirer à Salamine.

Mercredi 13 juin 2018

Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band est le huitième album des Beatles, publié le en Grande-Bretagne et le jour suivant aux États-Unis. Enregistré sur une période de 129 jours, cet album est souvent considéré par les critiques comme leur plus grande œuvre et l'un des albums les plus influents de l'histoire de la musique populaire, figurant entre autres à la première place dans la liste des 500 plus grands albums de tous les temps du magazine Rolling Stone.

Par son retentissement, par la façon dont il a révolutionné l'industrie du disque, par sa durée de vie dans les hit-parades et par la force avec laquelle il a capté l'air de son temps, Sgt. Pepper reste encore à ce jour une pierre angulaire de l'histoire de la musique et de la culture populaire de la seconde moitié du XXe siècle.

Jeudi 14 juin 2018

Vue d'artiste d'une partie du domaine vers le nord (1867).

La ferme de la Briche est une ancienne exploitation agricole implantée sur le territoire de Rillé et des communes avoisinantes, dans le Nord-Ouest du département d'Indre-et-Loire en région Centre-Val de Loire en France.

Elle est créée en 1857 par Jean-François Cail, industriel des équipements de sucreries et de la construction de locomotives, qui souhaite appliquer à l'agriculture le principe de l'intégration verticale. L'exploitation du domaine, qui compte plus de 1 600 ha d'un seul tenant à son apogée, est basée sur l'élevage bovin et la culture de la betterave sucrière. D'importants efforts sont consentis dans les améliorations foncières : défrichement des landes, drainage pour assainir des terres humides — le lit d'anciens étangs mal asséchés —, remembrement, création ou redressement de routes et de chemins. Des bâtiments imposants composent sur quatre hectares une ferme centrale contrôlant sept fermes satellites. Les principales productions du domaine sont le sucre extrait des betteraves et l'alcool issu de la distillation des betteraves et des grains, ainsi que les animaux de boucherie, bovins et ovins. Trois cent cinquante à quatre cents personnes y sont alors employées toute l'année, auxquelles s’ajoutent les saisonniers.

La rentabilité de l'exploitation, quoique fragile, semble établie du milieu des années 1860 à la fin du XIXe siècle et la réussite technique, sanctionnée par des récompenses (concours départemental agricole de 1864, exposition universelle de 1878), est indéniable à cette époque (sols durablement remis en culture, hausse des rendements). Pourtant, la concurrence des betteraves sucrières du Nord de la France et le renchérissement de la main d'œuvre mettent en difficulté le domaine qui est progressivement morcelé et dont la famille de son fondateur se sépare définitivement en 1981. Ne subsistent plus de la ferme centrale qu'une partie des magasins à grain et de la distillerie ainsi que quelques murs ruinés de la grange. Les fermes satellites, elles, ont mieux résisté et le réseau de drains et de fossés est toujours en place au XXIe siècle.

Vendredi 15 juin 2018

Bakhtiar Khudojnazarov,réalisateur et coscénariste du film.

Luna Papa (Lunnyy papa, en cyrillique Лунный папа) est un film réalisé par le cinéaste tadjik Bakhtiar Khudojnazarov, sorti en 1999. Il a été coproduit par des sociétés basées dans au moins sept pays différents : Allemagne, Autriche, France, Japon, Russie, Suisse et Tadjikistan. Malgré un financement majoritairement européen et la faible participation de sociétés venant d'Asie centrale, le réalisateur considère que son film est avant tout « centre-asiatique ». Ce film peut d'ailleurs être considéré comme l'un des films d'Asie centrale les plus connus internationalement.

Le scénario, fruit de la collaboration entre le réalisateur et le cinéaste géorgien Irakli Kvirikadze, réunit des influences variées. L'histoire est contée par un fœtus, qui narre les aventures de sa mère, laquelle part à la recherche du géniteur inconnu avec l'aide de sa famille. Le titre fait référence au point de départ de l'histoire : la relation furtive entre l'héroïne et l'inconnu lors d'une nuit de pleine lune.

Au sein d'une distribution très internationale, les rôles principaux sont joués par la Russe Chulpan Khamatova, que ce film a contribué à révéler, l'Allemand Moritz Bleibtreu et le Tadjik Ato Mukhamedshanov, dont c'est le dernier film. Le tournage s'est essentiellement déroulé au Tadjikistan, dans des conditions souvent difficiles.

Avant et pendant son exploitation en salles, Luna Papa a été présenté dans de nombreux festivals internationaux, notamment à la Mostra de Venise où il a été projeté pour la première fois, dans une section non compétitive, après avoir été pressenti pour être dans la compétition officielle. Le film a été récompensé à plusieurs reprises, remportant notamment la Montgolfière d'or à Nantes, le Prix Nika du meilleur réalisateur ou encore le prix de la meilleure contribution artistique à Tokyo.

Samedi 16 juin 2018

Patinage de vitesse sur piste courte aux Jeux olympiques de 2018.

Le patinage de vitesse sur piste courte (ou patinage de vitesse courte piste au Canada, ou short-track en France) est un sport similaire au patinage de vitesse sur longue piste (ou long-track en France). Il naît au début du XXe siècle pour permettre aux patineurs de vitesse de s'entraîner en intérieur ; les spécificités de la piste mènent à la création d'un sport à part entière, dont la première compétition internationale est organisée en 1921.

En patinage de vitesse sur piste courte, 2 à 8 patineurs font la course en même temps sur une piste délimitée par des plots en plastique, en forme d'anneau, de 111,12 m de circonférence. Chaque concurrent a comme objectif d'être le premier à franchir la ligne d'arrivée. Les trois distances principales sont le 500 m (4,5 tours), 1 000 m (9 tours) et 1 500 m (13,5 tours). La Corée du Sud, la Chine et le Canada sont les trois pays historiquement en tête des classements mondiaux.

L'International Skating Union reconnaît le short-track en 1967 et organise les premiers championnats du monde de patinage de vitesse sur piste courte en 1981 à Meudon-la-Forêt. Le sport devient olympique aux Jeux olympiques d'hiver de 1992 à Albertville.

Le calendrier des compétitions est rythmé par les coupes du monde, étalées sur toute la saison sauf pendant les années olympiques où elles servent de qualifications et s'arrêtent en fin d'année civile. Les deux compétitions principales sont les championnats du monde, organisés chaque année en fin de saison (mars ou avril), et les Jeux olympiques.

Dimanche 17 juin 2018

La Pièce aux cent florins.

La Pièce aux cent florins (en néerlandais : Honderdguldenprent) est une gravure à l'eau-forte vraisemblablement achevée par Rembrandt vers 1648-1649 et commencée dix ans plus tôt.

Sa composition s'inspire du 19e chapitre de l'Évangile selon Matthieu. Le Christ se tient au centre de la scène, entouré de plusieurs groupes de personnages : à droite, une foule de pauvres, des malades, des personnes âgées ou blessées l'implorent de les guérir ; à gauche, les pharisiens lui tournent le dos, le défient, le provoquent au sujet du droit de l'homme à répudier sa femme ; devant lui, deux femmes s'approchent pour lui demander de bénir leurs enfants. À saint Pierre qui tente de les repousser, le Christ ordonne : « Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi ». Enfin, un jeune homme riche qui hésite à abandonner sa fortune s'oppose au chameau tout à droite de la composition, rappelant la formule de Jésus : « Il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux. »

Cette gravure tient son titre de l'histoire selon laquelle Rembrandt l'aurait échangée contre une série complète de gravures du maître italien Marcantonio Raimondi, plutôt que de lui payer les 100 florins demandés, somme très élevée à l'époque. Une autre théorie suggère que l'estampe aurait été offerte par Rembrandt à son ami le marchand d'art Jan Pietersz Zomer, ce qui expliquerait qu'elle ne soit ni datée ni signée.

Les exemplaires de l'estampe originale sont très rares et sa plaque a connu un destin surprenant, le capitaine et imprimeur britannique William Baillie, qui l'avait acquise au XVIIIe siècle, l'ayant retravaillée puis découpée en différents motifs afin de les revendre.

La Pièce aux cent florins est considérée comme la gravure la plus aboutie de Rembrandt, qui innove à plusieurs niveaux. Il représente le Christ comme une source paisible de méditation plutôt que comme figure de souffrance et renferme plusieurs épisodes en une seule scène. Pour mettre ses personnages dans l'ombre ou dans la lumière, engage tous ses moyens techniques — cette eau-forte a été rehaussée à la pointe sèche et au burin sur deux états — et artistiques — avec notamment une intense recherche de la lumière et du visage du Christ dans des œuvres antérieures.

« C'est la première œuvre majeure dans laquelle la lumière et l'ombre atteignent à une telle puissance d'expression et où la vie intérieure s'exprime si fortement à travers une nouvelle maîtrise technique. À cet égard, La Pièce aux cent florins, datée arbitrairement de 1649, ouvre le chemin aux œuvres de la dernière période de Rembrandt graveur. Mais c'est aussi une œuvre charnière représentant la quintessence du travail d'une décennie entière, reflétant toutes les aspirations, tous les accomplissements de l'artiste. »

— Catalogue de l'exposition au musée du Petit Palais, 1896.

Lundi 18 juin 2018

Tori alezan brûlé de type trait.

Le Tori (estonien : tori hobune) est une race chevaline estonienne. Les prémices de sélection remontent au XIXe siècle, puisque la plupart des Tori actuels descendent de juments estoniennes et d'un étalon de race croisée Anglo-normand et Trotteur Norfolk, nommé Hetman, stationné dans le haras de la commune de Tori. La demande porte alors sur un cheval apte aux travaux d'agriculture, d'où son nom de « Tori universel » lors de l'officialisation de la race par les autorités soviétiques en 1950. Le stud-book est créé en 1932.

Avec le recul de la traction agricole, le Tori été plus récemment croisé avec diverses races de chevaux de sport, transformant son modèle vers celui du « warmblood » européen. De solide constitution, ce cheval est destiné en priorité à l'attelage. La majorité des effectifs sont toujours situés en Estonie, quelques-uns en Ukraine. Ayant subi une sévère réduction de population, le Tori reste menacé d'extinction. Des mesures de conservation ont été mises en place en Estonie.

Mardi 19 juin 2018

Parkhotel Kurhaus à Bad Kreuznach, siège de l'Oberste Heeresleitung, du 2 janvier 1917 au 8 mars 1918.

La conférence de Kreuznach du est une rencontre gouvernementale allemande au siège du commandement suprême de l'armée allemande (l'OHL). Cette réunion est destinée à préparer avec le plus grand soin la première rencontre officielle entre l'empereur allemand Guillaume II et l'empereur-roi Charles Ier, le nouveau monarque austro-hongrois, partisan alors résolu du retrait de la double monarchie de la Première Guerre mondiale. C'est également la première des conférences gouvernementales allemandes à siéger après la révolution de Février. Les responsables du Deuxième Reich participant à cet échange, aiguillonnés par leur analyse du processus révolutionnaire en cours en Russie, intègrent pour la première fois dans leurs échanges formels et informels le paramètre de la lassitude des populations civiles du Reich et de ses alliés, engagés dans un conflit qui se prolonge.

Mercredi 20 juin 2018

Jean-Jacques Grosman dit Jean Achard est un journaliste et un pilote automobile français, né le à Paris 13e (France) et mort le à Rio de Janeiro (Brésil) lors d'essais pour une course automobile. Il a notamment participé à une dizaine de Grands Prix hors-championnat après-guerre.

Jean-Jacques intègre la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale sous le pseudonyme de « Jean Achard ». À la Libération, il devient journaliste et rédacteur en chef de Debout avant de s'orienter vers la compétition automobile. Il participe à quatre Grands Prix hors-championnat pour sa première année, en 1946, avec une notable sixième place au Grand Prix d'Albi. Pilote officiel de l'Écurie Gersac en 1947 sur des Delage, il obtient pour meilleur résultat une quatrième place au Grand Prix de Pau. En juillet, il pilote à nouveau au Grand Prix d'Albi, pour sa propre équipe : France Course. Mais victime d'un grave accident qui tue une spectatrice, il choisit de mettre sa carrière de pilote entre parenthèses.

Fin 1950, il reprend le sport automobile. Il émigre au Brésil en janvier 1951 pour participer aux Grands Prix locaux. Il s'inscrit également aux 500 miles d'Indianapolis 1951 mais ne prend finalement pas part à la course. Il monte sur son premier podium lors du Grand Prix de Boa Vista. En juillet de la même année, il abandonne sa Talbot-Lago T26C pour une Ferrari 125F1. Lors d'essais sur le circuit de Gávea avec sa nouvelle voiture, il percute un mur et meurt, à l'âge de 33 ans.

Jeudi 21 juin 2018

L'Anak Krakatau le 7 février 2008.

Le Krakatoa, Krakatau ou Gunung Krakatau en indonésien et en javanais, est un volcan gris — volcan de type explosif — de la ceinture de feu du Pacifique. Il forme un archipel de quatre îles principales dans le détroit de la Sonde en Indonésie, entre Sumatra et Java. Sa géographie a été bouleversée au moins à deux reprises, au cours des deux grandes éruptions des années 416 ou 535 et 1883. Malgré ces événements, l'archipel accueille une vie animale et végétale riche, notamment grâce au climat tropical dont il bénéficie. L'archipel fait partie du parc national d'Ujung Kulon classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le volcan est surtout connu pour son explosion du 27 août 1883, une des plus violentes de mémoire d'homme, qui tua plusieurs dizaines de milliers de personnes et engendra un tsunami dont les vagues furent alors perceptibles jusqu'en Europe. Cette catastrophe a grandement inspiré la littérature, le cinéma, la télévision et la musique.

Au XXe siècle, le volcan donne naissance à une nouvelle île, l'Anak Krakatau ou « enfant du Krakatoa », offrant un terrain d'études à de nombreux scientifiques. Le site du volcan est toujours actif mais le risque d'un nouvel événement de grande ampleur semble relativement limité.

Vendredi 22 juin 2018

Netta Barzilai, lauréate du Concours Eurovision de la chanson 2018.

Le Concours Eurovision de la chanson 2018 est la 63e édition du Concours et a lieu à Lisbonne au Portugal, à la suite de la victoire de Salvador Sobral au Concours 2017, avec la chanson Amar pelos dois. C'est la première fois que le pays accueille le Concours, cinquante-quatre ans après sa première participation. Les demi-finales ont eu lieu les 8 et 10 mai 2018, et la finale se déroule le 12 mai 2018. Quarante-trois pays participent à cette édition, dont le slogan est All Aboard! (en français Tous à bord !).

Israël remporte cette édition avec la chanson Toy interprétée par Netta, remportant 529 points. C'est la quatrième victoire du pays au Concours, la dernière étant en 1998.

Chypre arrive en deuxième position avec 436 points. L'Autriche arrive en troisième position avec 342 points. L'Allemagne et l'Italie complètent le Top 5.

Samedi 23 juin 2018

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Dimanche 24 juin 2018

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Lundi 25 juin 2018

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Mardi 26 juin 2018

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Mercredi 27 juin 2018

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Jeudi 28 juin 2018

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Vendredi 29 juin 2018

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Samedi 30 juin 2018

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.